___________________________________________________________________________________

CHRONIQUE VISUELLE 2007
gO, gO, gO par P'Silo
Espaceculture - 23 juin au 7 juillet, 10h à 18h45
vernissage le 25 juin, 18h



Les chroniques du festival servent à le présenter mais ce n’est pas leur seule fonction. Elles doivent provoquer la perception d’une autre dimension, une dimension subspatiale. Elles se divisent en deux parties, l’une visuelle, l’autre sonore. Toutes deux relatent l’histoire de M. de Maldamour. Cet homme perdu apprend au cours de ses aventures à mesurer la valeur des choses. Dans sa quête d’un avenir meilleur, il croisera de dangereuses situations, souffrira sans fléchir les affres de la tentation et la morsure de l’adversité. M. de Maldamour fait figure de héros moderne, confonté au doute, courant à sa perte mais revenant de tout. Un trait singulier souligne son caractère : c’est par inadvertance qu’il progresse.
Les chroniques visuelles du festival "gO, gO, gO" s’exposent sous forme de tableaux. Les scènes les plus essentielles y sont vigoureusement brossées, comme cette rencontre avec un dragon. Les couleurs vives accentuent la tension d’une composition où la torsion des corps rend l’effroi du face à face. Le traitement très graphique mélange la ligne aux aplats colorés. L’épopée ainsi dessinée rythme l’espace. En son centre, on découvre le festival par le biais de ses bandes-annonces. Extrait après extrait, défilent toutes les images qui font cet événement.